Discovery

Eric Manoungui ou l’exception numérique camerounaise !

Il vient de mettre sur pied un logiciel informatique utile aux enquêtes criminelles, ce jeune de 29 ans est un génie dans son domaine de prédilection.

 

Sans s’en bomber le torse Eric Manoungui porte fièrement sa casquette de hacker mais dans le sens professionnel du terme. Rien à voir avec cette réputation née à l’aube de la percée de la cybercriminalité et à l’aune de la montée en puissance des réseaux sociaux et  du marché du numérique dans le monde et au Cameroun.

Le jeune concepteur informatique met à disposition de la sécurité cybernétique un logiciel qui permet de traquer les pires criminels du cyber espace. Le logiciel en question facilite par exemple la géolocalisation des voleurs de smartphones, les identifies et trace leurs activités. Selon Eric Manoungui « C’est une aubaine pour les services de sécurité de s’en approprier ».

Le Cameroun, aujourd’hui prit dans l’étau de l’insécurité, à grande et à petite échelle, est forcément une proie pour les cybercriminels mais aussi les bandits de tous ordres.

 Dans ce schéma il y a forcément la conduite des enquêtes criminelles et c’est ici que la création d’Eric Manoungui trouve toute sa substance. Elle facilite le travail de la police et de la gendarmerie et professionnalise de façon scientifique ce dernier au regard de la densité des arnaques, escroqueries et autres coups fourrés sur internet mais également à travers les supports numériques de communication qui existent depuis l’avènement de la société de l’information.

Le concepteur renchérit en ces termes « Ce logiciel est un bijou pour toute personne qui mène une enquête » fini les négociations entre la police et les opérateurs de téléphonie mobile en vue de l’obtention d’une réquisition qui s’achève par la délivrance d’un listing, une procédure très longue et onéreuse pour toute la chaine de sécurité et aussi pour les victimes contraintes à débourser de l’argent pour que ce service soit rendu. Les pertes en efficacité et en promptitude sont nombreuses et les succès d’arrestation des malfrats pas toujours évident.

Eric Manoungui, est concepteur en 2016, d’un précédent logiciel d’automatisation des données de l’Etat Civil qui a du succès dans des pays voisins comme le Tchad, le Gabon et en Côte d’ivoire en Afrique de l’Ouest. Un système dont la particularité est de produire en 5 minutes un extrait d’acte de naissance sans encombrer les bureaux d’état civil des piles d’imprimés.

Eric Manoungui est de plus en plus réputé sur le continent Africain et au-delà de la méditerranée reste au Cameroun de profiter véritablement de cette exception.

 

 Par Jean Patient Tsala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *