Economy

Suivi des ODD, la problématique des statistiques en Afrique Francophone

Les participants à la formation

Une journée de sensibilisation sur le suivi des objectifs de développement Durable s’est tenue ce 30 janvier 2020 à Yaoundé au Cameroun.

 

Les étudiants de l’institut de formation et de recherche démographique (IFORD) et de l’institut sous régionale de Statistique et d’Economie Appliquée (ISSEA), les responsables d’institutions publiques et de la société civile sont les principales cibles de cette journée de sensibilisation. Cette dernière a pour objectif la promotion et l’appropriation des objectifs de développement durable (ODD) en tant qu’outils d’aide à la décision politique pour le développement des Etats.

C’est donc une salle de conférence comble de l’hôtel Mont Fébé qui a abrité cet événement. Une table ronde co-présidée par le Directeur Général de l’ISSEA, Dr Libengue Dobele-Kpoma et la Directrice Exécutive de l’IFORD, Pr Kamdem Hélène, qui a été le clou de cette journée.

Cette rencontre puise sa source dans le projet SODDA d’appui au suivi des Objectifs de développement Durable adopté en 2015 par les Nations Unies.

Le projet SODDA a pour but d’apporter une réponse aux besoins en termes de qualité et de disponibilité des données statistiques pour la mesure des progrès réalisés dans le cadre des ODD. Il s’agit d’un projet financé par le ministère de l’Europe et des affaires étrangères français. L’enjeu est surtout de s’appuyer sur les indicateurs de suivi pour que les pays africains puissent efficacement implémenter les 17 ODD. Mais selon les experts réunis à Yaoundé, seuls trois ODD sont réellement au cœur de ce processus. Il ‘s’agit des ODD 2, 8 et 16, qui sont axés respectivement sur ; la faim, le travail décent et la croissance économique et la paix et justice des institutions efficaces.

Le projet SODDA a pour principaux acteurs de mise en œuvre AFRISAT, les écoles statistiques Africaines(ESA), dont l’ENSAE de Dakar au Sénégal, l’ENSEA d’Abidjan et l’ISSEA de Yaoundé et l’IFORD de l’Université de Yaoundé 2.

En direction des étudiants, la Directrice Exécutive de l’IFORD, le Pr Kamdem Hélène, renseigne que toutes les formations actuelles sont affinées sur la base des ODD pour des curricula adaptés à cette nouvelle exigence.

 

 

 Par Jean Patient Tsala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *