Society

Protection Sociale : Un Nouvel Accord de Coopération Signé entre le Cameroun et le Royaume du Maroc

La Ministre des affaires sociales du Cameroun, représentante du gouvernement vient de parapher à Rabat au Maroc, un nouvel accord de coopération technique dans le domaine de la protection sociale.

Pauline Irène Nguene, Ministre des affaires sociales représentante le gouvernement du Cameroun et Mme Aawatif Hayar, Ministre de la solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, représentante du gouvernement du Royaume du Maroc, ont signé le 30 juin 2022 a Rabat, un nouvel accord de coopération technique dans le domaine social, relativement a la promotion de l’enfant, des personnes âgées, des personnes handicapées et du développement social.

Ce nouvel accord de collaboration entre les deux pays vient ainsi renforcer la coopération dans le cadre du partage d’expériences, aux échanges des textes législatifs, les publications, des recherches et études ainsi que les documentaires écrits ou audiovisuels dans le domaine social.

Dans son discours de circonstance lors de cette cérémonie de signature, la patronne des affaires sociales au Cameroun a exprimé dans un premier temps, les appréciations du gouvernement dont elle fait partie.

Pauline Irène Nguene a indiqué que : « Il s’agit ici, de l’aboutissement d’un long processus de
négociation dans un domaine stratégique pour nos pays respectifs. Mettant l’humain et son bien-être au centre de sa vision, le Président de la République, Son Excellence M. Paul BIYA, m’a accordé les pleins pouvoirs pour la codification de cet instrument de coopération entre le Cameroun et le Maroc, selon les canaux consacrés. C’est dire tout l’intérêt qu’il porte à la consolidation des relations diplomatiques entre nos deux pays, qui ne cessent de s’intensifier tout en se diversifiant depuis les années 1960, date de leur établissement. Nul doute que ce développement mutuel sous-tendu par l’optimisation de la coopération sud-sud si chère à  S.E.M Paul BIYA et au cœur de la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu
l’assiste, ne pourra que porter haut, l’espoir d’une Afrique prospère et autonome. »

La Ministre des affaires sociales dans son propos liminaire a souligné le fait que ce nouvel accord, qui inclut une clause de partage d’expériences vient à point nommé au vu des multiples crises qui affectent le monde entier telles que : la pandémie a COVID-19, la guerre en Ukraine et autres impactes sur la crise alimentaire.

« Il s’agira donc, dans ce contexte d’instabilité internationale, en marge des partenariats multiformes, d’élaborer ensemble des alternatives aux modèles traditionnels qui se sont avérés limités à l’épreuve des divers chocs exogènes sus évoqués, pour bâtir un écosystème économique et social arcbouté sur nos capacités souveraines au plan sanitaire, pharmaceutique, technologique et même cognitif, susceptibles d’offrir à nos  Etats une véritable autonomie, quant à la prise en charge de ses populations vulnérables et fragiles.
Pour atteindre ces objectifs, je suis convaincue que l’échange de bonnes pratiques ainsi que la mutualisation des stratégies qui sous- tendent l’Accord que nous allons parapher dans quelques instants, constituent une démarche idoine, instruite par nos hauts dirigeants
respectifs, en totale convergence avec les ODD, que nous nous attelons ipso facto à mettre en œuvre… »

La Ministre camerounaise a saisi l’occasion de cette cérémonie pour réitérer la ferme volonté du gouvernement du Cameroun à respecter ces engagements contractuels, en vue du rayonnement de la coopération entre les deux pays dans le domaine social.

Durant cette visite de travail à Rabat au Maroc, Pauline Irène Nguene a pu faire des descendre de terrain afin de palper les réalités de ce côté dans le volet social. La Ministre des affaires sociales est allée au centre Lalla Meryem de protection des enfants abandonnés ou elle aussi signe le livre d’or.

Mme Nguene a également fait une descente au centre social de protection des personnes âgées de Rabat et enfin de journée elle s’est rendue au centre national Mohamed VI ou sont encadres des personnes handicapées.

Rédaction de TimesNews2.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.