Economy

TIC : L’Entreprise Huawei Veut Révolutionner l’Intelligence Artificielle, la 5G et l’Expérience des Utilisateurs

L’Entreprise Huawei Veut Révolutionner l’Intelligence Artificielle, la 5G et l’Expérience des Utilisateurs. Ces grandes annonces ont été faites par le numéro un des TIC le 8 juin 2022 à Shenzhen, Chine, durant le forum dénommé « Agrandir le paysage de l’innovation 2022 ».

Selon Huawei, entreprise des technologies de l’information et de la communication mondialement reconnu, il est question désormais dans le cadre de ses prix bisannuels (Dix meilleures inventions), de récompenser les inventions susceptibles de créer de nouvelles séries de produits. En effet, ces prix visent à reconnaître les inventions qui pourraient créer une nouvelle série de produits, devenir des caractéristiques commerciales importantes de produits actuels ou générer une valeur considérable pour l’entreprise et l’industrie.

Il a été indiqué que, les inventions récompensées vont d’un réseau neuronal supplémentaire qui réduit considérablement la consommation d’énergie et la surface du circuit à un « iris optique » révolutionnaire qui fournit un identifiant unique pour les fibres optiques. Il est conçu pour aider les entreprises de télécommunications à gérer leurs ressources réseau, permettant de réduire le temps et les coûts associés au déploiement de la large bande.

Cette annonce a été faite dans le contexte des droits de propriété intellectuelle, dont la protection et le partage, selon Huawei, sont essentiels à l’écosystème technologique.

D’après, Song Liuping, le Directeur des affaires juridiques et de la conformité du géant des TIC, Huawei, il est important de protéger la propriété intellectuelle afin de conserver l’innovation.

Il dit : « Nous sommes enthousiastes à l’idée de concéder des licences sur nos brevets et nos technologies afin de partager nos innovations avec le monde entier. Cette démarche contribuera à élargir le paysage de l’innovation, à faire avancer notre secteur et à faire progresser la technologie pour tous. »

Et selon Tian Lipu, Président de la section chinoise de l’Association internationale pour la protection de la propriété intellectuelle, Huawei ne cesse de démonter son potentiel dans ce domaine, qui est celui de la propriété intellectuelle.

« Huawei est constamment en train de se transformer et de montrer au monde entier la valeur de la propriété intellectuelle chinoise ». A-t-il dit.

À l’occasion, Dr Song Liuping, directeur des affaires juridiques et de la conformité, a indiqué que Huawei a investi en 2021, 114,7 milliards de Yuan (environ 10 500 milliards de FCFA) en recherche et développement.

Au moins 20 milliards de Yuan (plus de 1 800 milliards de FCFA) par an durant les dernières années ont été investis dans la recherche fondamentale et plus de 10 000 demandes de brevets déposés annuellement depuis deux ans. Il s’est félicité de la résilience dont a fait preuve Huawei face aux difficultés que le Groupe a traversées ces dernières années. En fin 2021, Huawei détenait plus de 110.000 brevets actifs répartis sur plus de 45 000 familles de brevets, a-t-il relevé.

En ce qui concerne Alan Fan, responsable des technologies : « Huawei entend aller au-delà des 2 milliards de smartphones et d’objets connectés qui ont utilisé les inventions de son Groupe et faire mieux que le 5e rang obtenu en 2021 en termes de création de nouvelles solutions. »

Manuel Desantes, ancien vice-président de l’office européen des brevets a souligné quant à lui a indiqué que, compte tenu le grand nombre de changements dans le monde de nos jours, ce qui compte le plus n’est le nombre de brevets ou d’inventions enregistres.

Il dit : « Le système de la propriété intellectuelle doit garantir uniquement les créations qui méritent d’être protégées et celles qui apportent une valeur réelle… »

À titre d’information capitale, Huawei à la fin de 2021, détenait plus de 110 000 brevets actifs dans plus de 45 000 familles de brevets. Elle a plus de brevets octroyés que toute autre entreprise chinoise, a déposé le plus grand nombre de demandes de brevets auprès de l’Office européen des brevets et se classe au cinquième rang pour ce qui est des nouveaux brevets délivrés aux États-Unis. Pendant cinq années consécutives, Huawei s’est classée au premier rang mondial pour ce qui est des demandes présentées en vertu du Traité de coopération en matière de brevets.

Elise KENIMBENI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.