Society

Lutte contre le chômage, Le MINJEC et La CAMPOST Relèvent Le Défi

Une convention signée le 18 Juin 2020 à Yaoundé entre le Ministère de la jeunesse et de l’éducation civique et la Cameroon Postal Services consacre la réinsertion socio-économique de milliers de jeunes Camerounais.

 

« Le partenariat marque la détermination du MINJEC à renforcer et à pérenniser les ressources financières du Fonds National d’Insertion des Jeunes d’une part et d’autre part d’accompagner le partenaire qu’est la Poste. » Ces propos sont du Directeur Général de la CAMPOST, Pierre Kaldadak.

 Il résume ainsi tous les éléments constitutifs de l’acte de collaboration entre les deux institutions. Les différents objectifs sont de mobiliser et de sensibiliser les jeunes relativement aux produits et services développés par la CAMPOST, impliquer cette entreprise dans le processus de mise en œuvre du Programme National de Volontariat, requérir son expertise  à travers sa plateforme digitale ‘’CAMPOST MONEY’’ pour la collecte des cotisations et la redistribution des quotes-parts des associations membres du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC). Par ailleurs la structure en charge du service postal est appelée à  participer à l’opérationnalisation de la « carte jeune Biométrique ».

Dans l’optique de réaliser ce projet la CAMPOST devra mettre les fonds à la disposition des jeunes conformément au Manuel de Procédure du FONIJ et assurer l’accompagnement des jeunes financés et le recouvrement des crédits mis à disposition.

« La convention signée ce jour met en évidence la collaboration qui existe entre les institutions publiques dans l’implémentation des Très Hautes Directives du Chef de l’État, notamment en ce qui concerne l’insertion socioéconomique des jeunes et la lutte contre le chômage. Elle s’inscrit également dans le cadre de la promotion de l’inclusion financière des jeunes. »Déclare le Ministre de la Jeunesse et de l’éducation Civique, Mounouna Foutsou lors de son discours introductif. 

  La convention renseigne aussi que plus de 16 mille jeunes vont bénéficier des crédits MINJEC à taux zéro. CAMPOST va leur faciliter les ouvertures de comptes gratuitement et ces comptes seront exonérés de tout frais de tenue de compte. Pour le Ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou, les interventions des partenaires participent de la lutte contre les difficultés auxquelles font face les jeunes.

Il s’agit donc de proposer aux jeunes camerounais de 15 à 35 ans frappés par le chômage  une énième option pour une réinsertion socio-économique qui réponde aux préoccupations de l’offre et de la demande sur le marché de l’emploi en adéquation avec les politiques publiques en la matière. La nouvelle plateforme va participer à mieux relever le défi.

 

 

 

 

 

TimesNews2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *