Society

Youth Connekt Cameroon : Signature du Document Projet en Gestation

Une séance de travail en prélude à la signature du document projet de l’initiative Youth Connekt Cameroon s’est tenue le vendredi 17 juillet 2020 à Yaoundé.

La séance de travail conduite par le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou a réuni plusieurs organismes nationaux et internationaux, tous engagés dans la mise en œuvre de l’initiative Youth Connekt Cameroun (Ycc). Cette séance de travail qui intervient après la phase de concertations organisées en vue de finaliser le document projet de cette initiative. De nombreux partenaires du secteur public et du secteur privé camerounais se sont engagés dans le Ycc afin d’accompagner les jeunes dans leur insertion socio-économique à l’instar de Dovv, Express Union, la Régionale, la Fondation Françoise Puene pour ne citer que ceux-ci.

Siti Batoul Oussein, la Coordonnatrice résidente du système des Nations Unies par ailleurs Représentante résidente de UNFPA Cameroon, dans ses propos a tenu à rassurer le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique de l’accompagnement technique et financier des agences du système des nations unies dans cette initiative. Tout comme, Madame Siti Batoul Oussein, le représentant résident du programme des nations unies pour le développement (Pnud), a indiqué que sa structure va poursuivre son accompagnement pour l’effectivité de ce projet louable. Jean Luc Stalon a réitéré l’engagement du Pnud dans le processus et a affirmé que s’agissant du volet technique, le document est fin prêt pour signature. Jean Luc Stalon a eu au préalable une séance de travail le 16 mars 2020 avec le ministre des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, Achille Bassilekin III dans le but de capitaliser sur des programmes dédiés à l’insertion des jeunes, notamment le Programme National d’Incubation des jeunes, présenté au cours de cette réunion.

Durant cette rencontre stratégique, Françoise Puene, l’une des Ambassadrice du Ycc a également salué cette initiative. Elle a fait un round up des activités qu’elle mène à travers sa fondation et qui vont être bénéfiques pour les jeunes. Elle a évoqué le programme « Un diplômé un champ », qui a pour but d’accompagner les jeunes dans les métiers agricoles. Et ensuite, elle a présenté le « mamy nyanga tour et le mamy nyanga master class ». Pour ce qui est  du « Mammy Nyanga Tour », c’est un programme qui forme les jeunes et les femmes dans les marchés du Cameroun et à l’issue de cette formation, des micros financements sont octroyés aux femmes « buyam sellam » en vue de lancer leurs activités. Et quant au « mamy nyanga master class », il a pour but de former des jeunes en marketing de réseau, en développement personnel ou encore en force de vente dans les universités du pays.

Dans la suite des échanges lors de cette séance de travail en prélude à la signature du document projet de l’initiative Ycc, le conseil national de la jeunesse du Cameroun(Cnjc) par le biais du représentant de la présidente nationale a assuré de sa disponibilité dans le volet mobilisation.

Le ministre Mounouna Foutsou dans sa prise de parole a précisé que si la pandémie du coronavirus a ralenti les activités du Ycc, l’initiative en elle-même n’a pas été relayée au second plan. « Cette rencontre prouve que l’initiative est en train d’être mise sur pieds » dit-il. Mounouna Foutsou indique qu’il est question aujourd’hui que les parties prenantes se prononcent sur le document projet afin de fixer la date de signature par le gouvernement, et également afin d’arrêter le plan de travail pour le reste de l’année en cours.

Le ministre a saisi cette ocassion pour rappeler les nombreuses réalisations effectuées depuis le lancement du Ycc. Il indique notamment que l’initiative a été lancée sur toute l’étendue du territoire national lors de la onzaine de la Jeunesse. Il était question de susciter l’adhésion des jeunes camerounais.  Il a souligné que la « task force » va poursuivre son travail notamment en arrêtant un agenda de travail pour le reste de l’année après la signature du document projet par le gouvernement.

A titre de rappel, l’initiative Youth connekt Cameroon a été lancée la première fois en 2012 au Rwanda. C’est une initiative conjointe ONU-Gouvernement, qui vise à connecter les jeunes à diverses opportunités socioéconomiques et politiques, dans le but d’optimiser leur autonomisation et faciliter leur pleine participation au développement. La version camerounaise du Youth Connekt Cameroon, a été lancée à Yaoundé le 9 décembre 2019 après une série de consultations nationales dont le but était de contextualiser cette initiative aux besoins de la jeunesse camerounaise.

 

 

 

 

 

 

Elise Kenimbeni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *